Mostra Teatrale di Pieve

MOSTRA 2018

-

LE SICILIEN

Molière

farce / à partir de 8 ans / durée 1h

SANTO PIETRO : jeudi 26 juillet à 18h

SAINT FLORENT, Cinéma Le Simplexe : vendredi 27 juillet à 18h

PIEVE : samedi 28 juillet à 21h

 

Mise en scène : Benjamin Kerautret

Avec : Amandine Blanquart, Julien Gauthier, Damien Gouy, Benjamin Kerautret, Clément Morinière et Pierre-Alain Vernette (violon)

Musique : Benjamin Kerautret et Valentin Delpy

Costumes : Claire Blanchard

Production : Théâtre en Pierres Dorées

Le Sicilien

Don Pèdre, gentilhomme sicilien, tient enfermée chez lui à Messine une jeune esclave grecque, Isidore, qu'il aime et veut épouser. Mais celle-ci a frappé les yeux d'un gentilhomme français, Adraste, qui s'introduit dans la maison et fait la cour à la belle. Grâce à l'adresse du rusé Hali, son esclave, il parvient à enlever Isidore... Mêlant chant, danse et comédie, cette courte farce de Molière est orchestrée autour des nombreuses problématiques qui traversent les grandes pièces de son répertoire. Destinée à être jouée sur tréteaux, en plein air, elle offre un divertissement à toute la famille.

-

LE PETIT PRINCE

Saint-Exupéry

conte / à partir de 6 ans / durée 50 minutes

OLMETA, Hôtel & Résidence U Nebbiu : jeudi 26 juillet à 10h

RUTALI, centre aéré : vendredi 27 juillet à 15h

PIEVE : samedi 28 et dimanche 29 juillet à 11h

 

D’après Antoine de Saint-Exupéry

Adaptation, mise en scène et jeu : Amandine Blanquart

Avec la complicité de Julien Gauthier

Scénographie : Alice Gauthier

Musique : Lisa Cat-Berro

Production : Le Théâtre en pierres dorées

Un aviateur vient nous livrer son histoire : lors d’une panne dans le désert, en plein milieu du Sahara, il a rencontré un enfant extraordinaire qui a bouleversé son existence.  Il tente de retracer le plus fidèlement possible le portrait de son mystérieux ami et nous embarque dans sa quête initiatique à travers le monde. « Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants (mais peu d’entre elles s’en souviennent). » Saint-Exupéry

-

PLOUTOS, DIEU DE L'ARGENT

Aristophane

comédie / à partir de 10 ans / durée 1h30

SAN GAVINO, Chapelle de l'Annonciade : jeudi 26 juillet à 21h

OLETTA, Hameau Romanacce : vendredi 27 juillet à 21h30

 

Adaptation et mise en scène : Clément Morinière

Avec : Stéphane Bernard, Amandine Blanquart, Damien Gouy, Benjamin Kérautret, Clément Morinière, Julien Tiphaine

Costumes : Clara Stachetti

Musique : Pierre-Alain Vernette

Production : Le Théâtre en pierres dorées

Ploutos, dieu de l'argent

Chrémyle s'interroge : faut-il mener une vie honnête et modeste ou devenir fourbe pour s'enrichir ? Il rencontre alors Ploutos, le dieu de l'argent, que Zeus a rendu aveugle pour l'empêcher de dispenser les richesses aux hommes vertueux. Chrémyle décide de lui rendre la vue... Et si les honnêtes hommes devenaient riches en un instant ? Et si les gens malhonnêtes étaient soudain privés de tout profit ? Serait-ce suffisant pour que les hommes choisissent la voie de la bonté ? L'argent a-t-il le pouvoir de nous rendre meilleurs ?... A l’heure des scandales financiers, la farce d'Aristophane résonne plus que jamais à nos oreilles !

-

DEVOS, RÊVONS DE MOTS !

Raymond Devos

comédie / à partir de 10 ans / durée 1h

SAN GAVINO, Chapelle de l'Annonciade : jeudi 26 juillet à 11h

PIEVE : samedi 28 et dimanche 29 juillet à 18h

 

Mise en scène : Fabrice Eberhard

Avec : Damien Gouy et Benjamin Kerautret

Production : Le Théâtre en pierres dorées

Devos, rêvons de mots !

Ici c'est le plaisir d'utiliser la langue française autrement, joyeusement, irrationnellement qui fait spectacle. Les deux comédiens se font les passeurs de cette parole vive, pétillante, alambiquée. Derrière les jeux de mots et les pirouettes langagières, ils nous font redécouvrir chez Devos une poésie quasi surréaliste, aux confins de la folie douce...

-

AMOR

cabaret / à partir de 10 ans / durée 1h

PIEVE, Bar Chez Jean-Laurent : mercredi 25 juillet à 21h

 

Jeu, chant, accordéon : Cécile Bournay

 

Amor, Cécile Bournay

Après Le Menteur en 2016, la comédienne Cécile Bournay revient à Pieve accompagnée de son accordéon. Depuis la terrasse du Bar Chez Jean-Laurent, elle nous propose un voyage en chansons dédié à l’amour et à la mer, avec escales musicales houleuses entre la Compagnie Créole et Edith Piaf !

-

LA CHANSON DE ROLAND

conte médiéval / à partir de 12 ans / durée 1h

PIEVE, Providenza : mercredi 25 juillet à 18h (entre Pieve et Rapale, remonter la piste au panneau "Providenza")

SAN GAVINO, Chapelle de l'Annonciade : vendredi 27 juillet à 11h

 

Adaptation : Pauline Noblecourt

Avec : Julien Tiphaine

Production : Théâtre National Populaire

La Chanson de Roland

La Chanson de Roland, probablement composée à la fin du XIe siècle, est l’un des plus anciens textes littéraires de langue française qui nous soient parvenus. L’histoire en est connue : Charlemagne, dont les armées ont envahi l’Espagne, retourne en France lorsque son arrière-garde, commandée par Roland, est attaquée. Alerté trop tard par le cor de son neveu, l’empereur le retrouve mort au milieu d’une armée décimée. Au-delà de la bataille de Roncevaux, c’est le français en son enfance que l'on entend ici, ces vers en langue d’oïl qui comptent parmi les plus beaux de la littérature.

-

FUNTANA ROSSA

Joséphine Chaffin

lecture musicale / à partir de 12 ans / durée 45mn

 

PIEVE : dimanche 29 juillet à 21h

 

LES RESIDENCES DE LA MOSTRA

Texte : Joséphine Chaffin

Mise en voix : Joséphine Chaffin et Clément Carabédian

Avec les comédiens de la Mostra

Funtana Rossa, Joséphine Chaffin

Le texte prend sa source dans la Funtana rossa, la Fontaine Rouge, à la sortie du village de Pieve, près de laquelle se situait jadis l’auberge du même nom, lieu de fête emblématique du Nebbiu. Inspirée par les témoignages qu’elle a recueillis, la jeune autrice Joséphine Chaffin brasse les souvenirs et vibrations qui y sont attachés. Funtana rossa sera ainsi, le temps d’une lecture, le point de départ d’un voyage de l’intime au collectif, des nuits d’autrefois à celles d’aujourd’hui.

-

LES ATELIERS DE LA MOSTRA

tout public / durée 1h

PIEVE : samedi 28 juillet à 21h

Après trois éditions de la Mostra Teatrale, c’est autour des spectateurs, petits et grands, de monter sur la scène ! Deux ateliers, enfants (de 9 à 15 ans) et adultes, présenteront au public leur travail au terme de deux semaines de répétitions avec les pédagogues de la Mostra.

 

INFOS et INSCRIPTION (dans la limite des places disponibles) :

Atelier ADULTES

Atelier ENFANTS

MOSTRA 2017

 

Pieve / 27, 28, 29 juillet / 21h30

ROMEO ET JULIETTE

tragi-comédie / tout public / durée 2h

D'après William Shakespeare

Adaptation et mise en scène de Juliette Rizoud

Avec : Laurence Besson, Amandine Blanquart, Yves Bressiant, Raphaëlle Diou, Clément Carabédian, Julien Gauthier, Damien Gouy, Jérôme Quintard, Anaël Rimsky-Korsakoff, Juliette Rizoud
Lumière : Mathilde Foltier-Gueydan
Costumes : Adeline Isabel-Mignot
Maquillage : Justine Pignol
Scénographie : Fanny Gamet
Musique : Raphaëlle Diou
Son : Cédric Chaumeron

Production : La Bande à Mandrin, Théâtre de Vénissieux, Théâtre Théo Argence, TNP-Villeurbanne

Dans les rues de Vérone, deux familles, les Capulet et les Montaigu, s’affrontent depuis des siècles dans une guerre absurde : "De leurs entrailles maudites, deux enfants, amoureux, s'éveillent à la vie. Leur chute malchanceuse mettra enfin un terme à cette antique hargne. Les incroyables péripéties de leur funeste amour et la rage obstinée des deux clans que rien, hormis la mort de leurs enfants, ne peut pacifier, en trois jours et trois nuits vont vous être contées". Ainsi commencel'histoire de La très excellente et lamentable tragédie de Roméo et Juliette dans une adaptation haute en couleurs où le tragique et le comique s'entremêlent...

Santo Pietro - place de l'église / 26 juillet / 18h

Pieve / 27, 28, 29 juillet / 18h

COURTELINE

comédie / à partir de 8 ans / durée 1h15

D'après Georges Courteline

Mise en scène de Juliette Rizoud

Avec : Laurence Besson, Raphaëlle Diou, Claire Galopin, Jérôme Quintard, Anaël Rimsky-Korsakoff et Juliette Rizoud

Production : La Bande à Mandrin

Ces courtes pièces de Courteline, délicieuses de précision comique, agrémentées de chansons, dressent le tableau de la vie bourgeoise dans le Paris des années folles : couple déjanté, pique-assiette ahuri, femme de chambre sans tête et commères enivrées étalant leur bêtise quotidienne et leur méchanceté dans un rythme endiablé.

San Gavino - Chapelle de l'Annonciade / 27, 29 juillet / 11h

TRISTAN ET YSEULT

conte / à partir de 6 ans / durée 45mn

d'après Béroul et d'autres conteurs du XIIe siècle

Adaptation : Pauline Noblecourt

Avec : Julien Gauthier et Juliette Rizoud

Production : TNP-Villeurbanne

Tristan, menant Yseult à son oncle le roi Marc qui doit l’épouser, boit avec elle le philtre d’amour destiné aux mariés. Liés par un désir absolu, Tristan et Yseult sont contraints de fuir dans l’impénétrable forêt du Morrois... A partir du récit de Béroul, les deux conteurs font découvrir aux plus jeunes cette histoire d’amour mythique de la culture européenne.  

Pieve - bar Chez Jean-Laurent / 30 juillet / 21h30

OUI ÇA VA MAL, JE SUIS HEUREUSE

cabaret poétique / à partir de 12 ans / durée 1h

Textes de Jean-Pierre Siméon

Jeu et chant : Laurence Besson

Musique, composition et interprétation : Raphaëlle Diou (violon) et Agathe Di Piro (piano)

Alternance de musiques, de chants et de textes de Jean-Pierre Siméon, ce cabaret poétique est un voyage émotionnel où l’on présente la vie comme un trésor tendre, drôle et cruel, où chacun reconnaît sa propre histoire, à une heure où il est encore possible de parler de choses graves avec légèreté.

Pieve / 30 juillet / 18h

PAROLLE DI CORSICA

lecture / à partir de 12 ans / durée 45mn

Textes d'Angèle Paoli

Lecture : Angèle Paoli, Marie-Noëlle Viviani-Murati

Angèle Paoli

 A l’invitation de la comédienne Marie-Noëlle Viviani-Murati, la poétesse corse Angèle Paoli viendra à Pieve nous faire découvrir une sélection de ses poèmes. Les deux femmes mêleront leur voix dans une lecture sensible et vivante qui donnera corps aux mots d’Angèle Paoli.

Née à Bastia, résidente du Cap corse, la poétesse a longtemps enseigné la littérature française et l’italien avant de se consacrer à l’écriture. Elle anime aujourd'hui la revue de poésie et de critique Terres de femmes. Nous sommes très heureux de mettre à l’honneur l’oeuvre de cette autrice et, à travers elle, la richesse et le dynamisme de la littérature corse contemporaine. 

MOSTRA 2016

à 11h Le Papa de Simon

d’après Guy de Maupassant
jeune public / durée 45mn

Adaptation et mise en scène de Clément Morinière

Avec : Amandine Blanquart, Clément Carabédian, Julien Gauthier, Damien Gouy et Clément Morinière

Clarinette : Hugues Soualhat

Musique : Patrick Roger

Production : Théâtre en Pierres Dorées

Le Papa de Simon

L’histoire se passe dans la campagne française, du temps de Maupassant. Simon vit seul avec sa mère, la Blanchotte. Il n’a pas de père et les autres enfants ne lui pardonnent pas cette « monstruosité ». Surtout Gaspard qui saisit la moindre occasion pour l’attaquer. Du coup, Simon passe beaucoup de temps seul dans la nature à observer les oiseaux ou les grenouilles. Mais un jour Philippe, un des forgerons du village, pose sa main sur son épaule...

 

 

Retrouvez la vidéo du Papa de Simon sur le site de l'association Funtana Rossa.

à 18h Le Roman de Renart

d’après des Anonymes des XIIème et XIIIème siècles
jeune public / durée 1h

Adaptation de Pauline Noblecourt

Avec : Clément Carabédian et Clément Morinière

Production : TNP – Villeurbanne

Le Roman de Renart

Le Roman de Renart est une suite de variations jubilatoires qui mettent en scène les aventures d’un « goupil », Renart, qui ne manque pas une occasion de mentir, de tromper, de blasphémer, de voler et de tuer. Clément Morinière et Clément Carabédian prêtent leurs voix à Renart, et à son éternel ennemi, le loup Ysengrin, ainsi qu’à la foule des animaux qui peuplent la cour du Roi Noble. Le loup et le renard prennent chair grâce aux masques qui disent tout le paradoxe de ces animaux trop humains.

 

 

Retrouvez la vidéo du Roman de Renart sur le site de l'association Funtana Rossa.

à 21h Le Menteur

Le Menteur

de Pierre Corneille
comédie / tout public / durée 1h40

Mise en scène de Julien Gauthier

Avec : Laurence Besson, Amandine Blanquart, Cécile Bournay, Clément Carabédian, Julien Gauthier, Damien Gouy, Rafaèle Huou, Clément Morinière et Julien Tiphaine

Scénographie : Jessica Chauffert

Lumière : Rémi El Mahmoud

Son : Pierre-Alain Vernette

Production : Théâtre en Pierres Dorées, avec le soutien du TNP – Villeurbanne

Le Menteur

Dorante, nouveau venu à Paris, est aux Tuileries en compagnie de Cliton, son valet et son confi dent. Il s’éprend d’une jeune fille qui s’appelle Clarice mais qu’il croit s’appeler Lucrèce. Aussi, quand son père le presse d’épouser une Clarice qu’il croit ne pas connaître, invente-t-il une cascade de mensonges. Tout se complique lorsque Clarice a l’idée de demander à son amie Lucrèce de donner un rendez-vous à Dorante en lui faisant croire qu’elle s’appelle Lucrèce, afin de pouvoir mieux l’observer...

Régie générale : Mathilde Foltier-Gueydan

Costumes : Claire Blanchard

MOSTRA 2015

à 21h Le Songe d'une nuit d'été

de William Shakespeare

comédie / tout public / durée 1h30

Adaptation et mise en scène de Juliette Rizoud

Avec : Amandine Blanquart, Laurence Besson, Clément Carabédian, Raphaëlle Diou, Julien Gauthier, Damien Gouy, Clément Morinière et Juliette Rizoud

Spectacle réalisé en complicité avec Claire Galopin
Création musicale : Raphaëlle Diou avec la complicité de Cédric Chaumeron
Scénographie et accessoires : Fabrice Cazanas
Costumes : Claire Blanchard
Lumières : Mathilde Foltier-Gueydan
Maquillages et coiffures : Gauthier Magnette

Deux couples d’amoureux, une dispute entre le roi des elfes et la reine des fées, et le lutin Puck avec sa potion qui se plaît à embrouiller les sentiments, sont les principaux ingrédients de cette fantaisie shakespearienne. Ces personnages insolites croisent la route d’une troupe de comédiens amateurs, occupée à la préparation d’une pièce pour le mariage d’un prince. Leur collision a lieu dans une forêt, quelque peu magique, au cours d’une nuit d’été qui se révèle aussi ensorcelante que labyrinthique. Réalités et irréalités deviennent indémêlables et provoquent à l’infini des imbroglios. Antagonisme et dualité sont ici les maîtres du jeu, ils nous font passer du rire au sérieux et du tragique à l’humour. Une farandole haute en couleur où les corps dansent, chantent, portés par un souffle de poésie.

Remonter en haut de la page